Pourquoi tester régulièrement l’eau de l’aquarium

En aquariophilie, beaucoup se choses se passent sans forcément que cela soit visible à l’œil nu. En effet, les paramètres de l’eau peuvent changer et très vite dérégler l’aquarium (pH, Gh, Kh, No2, No3 etc.).

Il est souvent indispensable de tester son eau régulièrement. Que ce soit à des étapes spécifiques, lorsque des poissons meurent, ou tout simplement pour avoir un suivi.

Je vous explique tout ce qu’il y a à savoir ici !

Les différents tests d’eau et utilité en aquariophilie d’eau douce

En aquariophilie d’eau douce il y a plusieurs tests d’eau et ils ont tous une utilités plus ou moins importante. Ici je vais vous donner tous les tests (par ordre plus ou moins important) et vous expliquer à quoi ils servent.

  • No2 : nitrites. Ils apparaissent lorsqu’il y a un concentration trop haute en No3. Les nitrifies sont mortels pour la plupart des espèces c’est pourquoi il faut y faire très attention. Notamment lors du cycle de l’azote. Pour baisser le taux, il faut faire de gros changements d’eau (50% d’eau).
  • No3 : nitrates. Ils sont composés principalement de déchets organiques (reste de nourriture, excréments). Il faut y faire attention puisque trop condensés, ils se transforment en No2. Pour éviter cela il faut avoir un bon système de filtration et évite la suralimentation et surpopulation.
  • Gh : teste la dureté totale de l’eau. Ce paramètre est primordial pour certaines espèces de poissons. Certains poissons ont besoin d’une eau douce ou alors d’une eau un peu plus dur. Pour changer le Gh, le mieux est de faire des changements d’eau avec une eau osmosée.
  • Kh : dureté carbonaté de l’eau. Pour offrir un bon environnement aux poissons et aux plantes, il est intéressant d’avoir une eau comprise entre 3 et 15°d.
  • pH : acidité de l’eau. C’est un test très important, suivant les espèces de poissons, le pH doit être compris dans une certaine tranche. Vérifiez donc bien en amont les besoins de vos poissons.
  • Po4 : phosphates. Trop de phosphates n’est pas forcément mauvais pour les poissons. Pourtant cela peut faciliter l’apparition des algues. Il faut donc y faire attention. Pour contrer cela, vous pouvez faire des changements d’eau ou utiliser des matériaux filtrants.
  • Nh4 : ammonium et ammoniac. Ce sont des paramètres qui sont nocifs pour les poissons. Il faut donc éviter les limiter au maximum. Ils sont l’étapes intermédiaire entre l’apparition des No3 et No2.
  • Sio2 : silicates. C’est un paramètre à l’origine des algues brunes ou diatomées. Une trop teneur font apparaître ces types d’algues. Pour chuter les Sio2 il faut faire des changements d’eau ou utiliser une résine pour filtre.
  • Cu : cuivre. Est un test relativement intéressant pour tous les aquariophiles avec des crevettes. C’est un paramètre extrêmement nocif pour les invertébrés, il faut donc tester son eau avant d’y implanter vos espèces.
  • Fe : fer. Est surtout utilisé pour les plantes. Une trop faible teneur peut créer des carences pour les plantes aquatiques. Pour conserver de belles plantes c’est un paramètre à avoir. De plus, avec une trop grosse teneur, il peut être nocif pour les poissons.
  • K : kalium. Ce test sert principalement pour les plantes aquatiques. Il est utilisé afin de savoir si les plantes ne souffrent pas de carences en potassium.

Bien que tous ces tests paraissent techniques, ils ne le sont pas en vrai ! Ils représentent un petit budget au début, mais ils sont indispensables afin de partir sur de bonnes bases.
Et puis on va pas se mentir, c’est quand même super cool de savoir plus ou moins en détails ce qu’il se passe dans nos aquariums !

Quand tester l’eau dans votre aquarium ?

Il y a plusieurs étapes qui sont importantes afin de tester son eau. Bien entendu, la première est le lancement de l’aquarium. En effet, lorsque vous avez un nouvel aquarium en eau, il faut passer par ce qu’on appelle le cycle de l’azote. C’est un étape ou les paramètres vont fortement changés et être nocifs pour les poissons.

  • au lancement de l’aquarium : testez vos No3 et No2 pour savoir quand le cycle de l’azote est fini (pic de nitrates et nitrites). Il faut tester entre 3 et 5 jours. Idéalement il faut aussi tester pH, Kh et Gh.
  • Lors d’un événement perturbateur : si un de vos poissons décède, si vos plantes commencent à se pétrir ou si vos poissons se comportent bizarrement. Il faut alors tester les différents paramètres afin de trouver la cause du problème afin de le régler au plus vite.
  • Toutes les semaines / mois en prévention. Je fais personnellement des tests d’eau tous les 15 jours (quand je taille mes plantes) de : No3, Ph, Kh et Gh. Ça me permet de voir si tout est bon et ça m’évite surtout de pouvoir rectifier le tir si besoin avant qu’un vrai problème apparaisse !

Il y a d’autres situations durant lesquelles il est intéressant de tester son eau. C’est le cas si vous avez fait un traitement pour maladie ou si vous allez incorporer une nouvelle espèce dans le bac.

Test en gouttes ou tests en bandelettes ?

C’est LA question qui revient tout le temps. Il y a deux camps, on va pas se mentir.

Personnellement, je préfère les tests en gouttes que je trouve un peu plus précis. Quand j’utilisais des bandelettes, je faisais toujours deux tests à la suite question d’être sûr des résultats. Cependant, je dois avouer que je n’ai jamais eu aucun problème avec des tests en bandelettes.

Si je devais résumer je dirais que :

  • les tests en gouttes : sont à réserver pour les plus méticuleux et ceux qui ont des petits aquariums (ou les paramètres peuvent vite changer). Ou enfin qui ont des espèces difficiles.
  • les tests en bandelettes : pour les aquariophiles avec un petit budget, des espèces simples à maintenir et des volumes de plus de 100 litres.

En vrai, il n’y a pas de vérité absolue ! Que ce soit test en gouttes ou en bandelettes, cela sera toujours mieux que de ne rien tester du tout !

Alors à vos blouses les aquario, c’est l’heure de tester votre eau 😉

Une pensée sur “Pourquoi tester régulièrement l’eau de l’aquarium

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *